Enquête

Du 14 mars au 6 avril, la Ville a interrogé les Rezéennes et Rezéens sur leurs pratiques sportives en plein air afin de mieux comprendre leurs habitudes et attentes en la matière. La Ville souhaite en effet développer ces pratiques à l’avenir.

651, c’est le nombre de questionnaires remplis lors d’une enquête menée par la Direction du dialogue citoyen et de la communication ainsi que la Direction des sports et de la vie associative du 14 mars au 6 avril.
Sur les profils des pratiquantes et pratiquants, la parité est de mise avec autant de femmes et d’hommes ayant répondu. Plus des deux tiers des répondants ont entre 30 et 59 ans. Mais toutes les tranches d’âge sont représentées. Tous sont des pratiquants réguliers puisque 83% affirment faire du sport au moins 1 fois par semaine.

Quelles pratiques?

Dans les pratiques sportives exercées librement, la marche, la course à pied et le vélo arrivent largement en tête. Viennent ensuite les sports de raquette et de ballons, les activités nautiques, le fitness, la musculation, la pétanque, la pêche, les activités d’expression corporelle et les sports de combat.

Concernant les freins à la pratique sportive, le manque de temps est la réponse la plus donnée (231 fois), devant le coût (151) et la santé (68).

Où pratiquer?

63% déclarent avoir déjà pratiqué sur un des sites sportifs rezéens. Les pistes cyclables, les plateaux sportifs et les courts de tennis extérieur sont les équipements les plus utilisés par les répondants (433 réponses) devant la piste d’athlétisme (77) et le terrain de beach à la Trocardière.

 

 

Quelles nouveautés?

Parmi les disciplines qu’elles et qu’ils aimeraient voir apparaître à Rezé sont plébiscitées le padel, le kangoo jump (chaussures à rebond), le kung fu, des parcours extérieurs de santé et de fitness, le golf, du floorball (dérivé du hockey), du squash ou encore du double dutch.

Et parmi les idées formulées, plusieurs remarques ont trait à l’amélioration du terrain beach à la Trocardière ou à la création d’une piste de roller ou d’un terrain pour la pratique du padel. D’autres participants ont évoqué le besoin d’établir des liens entre tous ces sites sportifs, d’améliorer l’existant et de faciliter leurs accès à toutes et tous.

 

La consultations se poursuit

La réflexion se poursuit désormais en ateliers avec 20 habitants volontaires. Le premier se déroule jeudi 28 avril avec notamment une présentation des résultats de l’enquête et de la démarche. Trois ateliers de travail suivront en mai, ils devront permettre de faire émerger des préconisations en termes de rénovation et de création d’équipements sportifs de proximité de plein air.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×