Etude urbaine Pont-Rousseau : concertation

Afin de recueillir l’avis des habitants sur leurs attentes pour le quartier, la Ville, en lien avec Nantes Métropole et l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (Auran), a ouvert une consultation du 13 novembre au 22 décembre 2023, ceci afin de collecter les idées, connaître les besoins pour renouveler, adapter et mettre en valeur les espaces fréquentés par les habitants au quotidien.

Cette consultation était ouverte aux habitants et aux usagers du quartier Pont-Rousseau via un questionnaire en ligne et en version papier.

Une restitution publique a eu lieu le 16 avril 2024. Elle a présenté le bilan de la première phase de l’étude urbaine menée auprès des Rezéennes et Rezéens, des acteurs économiques et associatifs du quartier, des élus et agents de la Ville de Rezé.

LE DIAGNOSTIC DE L’ETUDE

Le diagnostic établi et les résultats de la consultation auprès des habitants dressent une photographie précise du nord de Pont-Rousseau, des atouts et faiblesses de ce quartier. L’Auran, qui a travaillé sur un périmètre d’études de 65 hectares, met en avant la singularité géographique de ce secteur, situé à la confluence des vallées de la Sèvre et de la Loire.

Dans son diagnostic, l’agence dresse le portrait d’un quartier bien desservi par les transports en commun, mais aussi beaucoup traversé par les voitures, plutôt bien doté en commerces, moins en lieux de loisirs, culturels et sportifs, faiblement arboré dans l’espace public et très concerné par la problématique des îlots de chaleur.

« L’enjeu sera de déployer la ville-nature dans ce quartier historique », a estimé Claire Guiu, adjointe en charge du droit des sols et de la ville-nature. Si Pont-Rousseau a gardé sa dimension populaire, le quartier voit s’accroître les écarts de revenus entre habitants, constate par ailleurs l’Auran. Diversifié, le parc de logements est composé à 80 % d’appartements et 62 % des ménages y sont locataires, contre 40 % en moyenne à Rezé.

Réunion publique : présentation du diagnostic de l’étude urbaine de Pont-Rousseau

14 contributions

Jérôme

Tout d'abord merci pour nous offrir la possibilité de donner notre avis de cette manière. J'habite à Rezé depuis longtemps et à Saint Paul depuis 3 ans. Nous sommes 2 sur 4 à nous rendre au travail sur l'île de Nantes tous les jours en vélo et c'est vraiment très appréciable car il y a beaucoup de pistes cyclables. En revanche la rue Félix Faure mériterait un autre aménagement. Dans le sens de la descente il y a 2 priorités à droite qui ne sont pas évidentes car on est quasi obligé de s'arrêter pour voir venir les voitures qui elles ne s'arrêtent pas. Dans le sens de la montée, les vélos n'ont pas la place de passer entre les voitures descendantes et les poteaux du trottoir, les vélos sont quasi obligés de rouler sur la partie piétonne pour ne pas être percuter par les voitures. D'ailleurs le panneau à l'entrée de la rue n'est pas très visible/explicite et les voitures semblent découvrir qu'il y a des vélos remontant vers elles. Rendre cette rue piétonne/cyclable pourrait être une solution. Sinon : - 4 ou 5 gros arbres place du 8 mai ? -1 énorme rond point végétalisé place des martyrs ?

pour répondre à ce commentaire.
Béatrice

Bonjour ! Enfin nous allons pouvoir parler de projets pour ce quartier où j'habite depuis 15 ans. Je l'apprécie, sa mixité de population, son charme lié au bâti, aux venelles, sa vitalité grâce aux commerces nombreux et variés, et les services qui y sont présents (poste, médecins. ..). L'abandon dont il semblait victime va se terminer ? A mon sens, nous avons besoin de plus d'humanité, de logements qui favorisent la convivialité à taille humaine (pas de projets de promoteurs juxtaposés destinés à des personnes d'un seul profil). Maintenir la mixité sociale, ce n'est pas vivre dans la crasse et du bâti vétuste sciemment abandonné. Et bien sûr, laisser plus de place encore à la nature, déjà proche avec les bords de Sèvre, les nombreux jardins et puits. Les tags provoquants, les déchets, les projets immobiliers déconnectés du quartier : je n'en veux plus ! Merci pour ce travail à venir, déjà un peu commencé. J'y participerai à ma mesure.

pour répondre à ce commentaire.
alexis Duchalais

Bonjour, résidant du quartier et à la fois usager piéton, vélo, tram et voiture, j'aurais quelques suggestions en particulier sur l'axe place des martyrs-av de la Libération-place du 8 mai. Il s'agit d'un large espace où il manque un axe vélo hors chaussée (afin d'éviter au vélo de passer par la dangereuse rue Barbeau) et comme cela a déjà été dit de la verdure : un rond point végétalisé place des martyrs en remplacement d'une "fontaine" en déshérence, une rangée d'arbres ou de massifs le long de l'av de la libération et des arbres place du 8 mai (en y conservant ce marché fort agréable). Concernant le stationnement, payante la place du 8 mai est quasi déserte alors que les rues adjacentes gratuites sont saturées y compris sur les trottoirs, il y a sans doute quelque chose à repenser pour que les résidents et les commerçants locaux puissent stationner gratuitement et facilement en sanctionnant le stationnement sauvage. Merci

pour répondre à ce commentaire.
Carrer

Bonjour, je trouve très positif de demander l'avis des habitants et grand merci pour cela. Pour ma part je souhaite que l'on accompagne toutes les améliorations envisagées d'une responsabilisation des citoyens. Pourquoi pas des campagnes périodiques de communication : affichage sensibilisation, porte à porte, flyers réseaux sociaux, etc pour inciter chacun d'entre nous au respect de l'espace public. Pont rousseau et plus particulièrement les abords de la place semard sont devenus un repoussoir avec toutes sortes de saletés : déchets partout, poubelles renversées ou débordantes canettes ,mouchoirs crottes de chien encombrants il y a de tout maintenant. Un quartier agréable et rassurant est d'abord un quartier propre. Je pense que si vous faites appel , bcp d'entre nous sont prêts à donner de leur temps pour y arriver. Je joins une seule photo mais j'en ai des tas! Merci!

Dialogue citoyen - Ville de Rezé
En effet, chaque citoyen est responsable de l’espace public. Cependant, si les habitants constatent des problèmes pouvant engendrer des soucis de circulation sur la voie publique (chaussée, trottoir ….), ils peuvent le signaler dans l’application dans Nantes Métropole dans ma Poche « Voie publique ».
pour répondre à ce commentaire.
orain

Bonjour un ilôt de fraicheur. Superbe. Un peu dans le même genre que devant la gare de Pont -Rousseau ? Magnifique dalle de béton faites il n'y a pas si longtemps. Un vrai four à la descente du tram....

pour répondre à ce commentaire.
COLETTE LANIS

je poste ce message de la part de ma maman qui a 90 ans et habite rue Felix Faure. Cette rue est un circuit d'évitement de la place des Martyrs et estaux heures d'embauche dans un embouteillage sans fin . Les émanations de gaz d'échappement des voitures à l'arrêt provoquent un réel désagrément pour les habitants condamnés, même en été à laisser leurs fenêtres fermées .Les vélos n'y sont pas en sécurité , la rue étant trop étroite quant aux piétons ils doivent restés vigilants pour ne pas se faire accrocher . Ne serait-il pas possible de rendre cette rue piétonne avec une voie cyclable et piétonne sécurisées ? Dans le même temps ne serait-il pas judicieux de remettre la stationnement gratuit d'une heure (une demi heure depuis septembre 23) sur le parking Dans le même secteur , la rue Vigier est le théâtre de beaucoup de stationnements temporaires en raison de la présence d'une entrée de la résidence sénior les Acacias .Elle n'est pas sécurisée pour les vélos . Serait-il possible d'y aménager un stationnement temporaire sans gêner la piste cyclable et les activités commerciales de cette rue ?

pour répondre à ce commentaire.
Raoult

Renaturer, pas juste des îlots de verdure isolés mais l’ensemble de l’espace publique. Ne pas hésiter à le faire sur des petits espaces. plantation d’arbres (à la mode et médiatique), mais surtout prairies, zones fleuries, mares, murets… Eviter les projets d’esplanade goudronnée (rosa park). Une nature plus autonome, comme sur nos belles prairies de sevres. Encourager les initiatives des Citoyens sur l’utilisation de l’espace publique (pas facile dans un contexte où croit l’individualisme); aider collectifs, associations, groupe de voisins… a l’image des composts gérés par les citoyens, du carnaval, des quelques jardins partagés… Revoir les grandes zones parking surdimensionnés sur rezé. La place du 8 mai en est la caricature, pas avenante, sans intérêts. La place de la barbonnerie laisse aussi trop de place à la voiture pour un parking quasiment jamais plein. Manque de corridors vélo. Au-dehors des prairies de sevres, c’est bcp trop dangereux pour des enfants de circuler à vélo sur rezé. Même à pieds, c’est moyen; peu de lieux de vie où la voiture n’est pas omni présente; même place saint Paul avec écoles et commerces, il faut être très vigilant avec des enfants. Encourager les commerces rue Félix Faure. La rue commence à être sympa avec l’arrivé de plusieurs nouvelles boutiques. La rendre piétonne ?

pour répondre à ce commentaire.
Sophie Michotey

Participant à des initiatives citoyennes sur la commune de Rezé, je soutiens l’existence et le développement sur la commune de Rezé, d’espaces végétalisés partagés et ouverts à tous dans un esprit de solidarité et de relations sociales. Cela dynamise les quartiers tout en créant des îlots de fraîcheur et de repos physique et mental. Je souhaiterais voir ces initiatives encouragées et soutenues car je pense que cela va dans le sens d’une meilleure cohésion de quartier et d’une plus grande adaptation de la commune aux enjeux posés par le dérèglement climatique (augmentation des fréquences de canicules, augmentation de la pollution atmosphérique entres autres). Je suis persuadée que cela procure également davantage d’autonomie et un sentiment d’attachement à un quartier pour ses habitants, ce qui est à la fois bénéfique à ces derniers mais également pour la gestion de la ville. Je souhaiterais ainsi voir les collectifs existants et futurs en faveur de la végétalisation et du lien social être soutenus dans le cadre d’une politique de la ville de réintégrer la nature aux zones urbaines.

pour répondre à ce commentaire.
Grondin

Végétaliser le quartier est une priorité, pour la régularisation de la chaleur, du CO2,... Mais elle est également bénéfique pour la santé sociale et mentale des habitants, ayant un lien direct avec le développement du bien-être/réduction du stress/contact social. Rien de mieux que de dégourdronner où il n'est pas nécessaire de l'être et végétaliser (arbres feuillus), en y installant des bancs. Les habitants pourront s'octroyer une pause dans un environnement végétalisé. En ce qui concerne les pistes cyclables, l'idée d'en développer dans les rues où il n'y en a pas. Avenue de la République, insécurité, les voitures ne respectent pas la limitation, ni la distanciation entre le véhicule et le vélo, sans compter les trous sur la route qui n'aident pas. Créer un lieu de sociabilisation/de détente pour se retrouver, un endroit avec de la musique pour apporter du peps. Un lieu vacant à rénové avec l'art de rue, un endroit simple avec de la musique. Concernant les voitures, pour diminuer le flux, l'idée de faire les pistes cyclables et transport en commun, une priorité. Privilégier le covoiturage pour venir sur l'agglomération travailler. C'est que du bonus le covoiturage (lien social/gain de place de stationnement/moins de bouchons/moins de pollution/réduction des coûts publics/...). L'idéal serait : ++ covoiturage + lieu de rencontre ++ réaménagement/création de pistes cyclables, +++ végétalisation

pour répondre à ce commentaire.
Bribri58

Il faudrait mettre des chaussidou avenue de la liberation car actuellement les vélos circulent à vive allure sur les trottoirs et passent au ras de nos sorties d immeuble Prévoir l aménagement du rond point place des martyrs qui est devenu triste.

pour répondre à ce commentaire.
Ondine Mialot

Rester dans l'originalité si caractéristique de la ville de Nantes. Remettre des endroits pour sortir type transfert / ou lieu aussi ouvert en hiver.

pour répondre à ce commentaire.
Petitpain

Il faut à tout prix conserver et augmenter les voies cyclables dans ce secteur tout en améliorant les aménagements piétons, en assumant réduire encore la place de la voiture. La rue Jean-Baptiste Vigier est par ailleurs assez dangereuse à vélo, les voitures ne respectent pas la limite de 30km/h et tentent souvent de dépasser les vélos qui se retrouvent coincés entre les voitures stationnées et des voitures roulant à 40-50 km/h.

pour répondre à ce commentaire.
Pierre De Grave

Bonjour 👋 Ce serait bien de créer plus d'îlots verts et de dégoudronner certaines places et rues (les travaux dans la rue Jean Baptiste Vigier étaient une bonne initiative). C'est vrai que la place du 8 mai pourrait accueillir quelques arbres. Une action simple pour amener des insectes et de la verdure serait également de laisser pousser l'herbe plutôt que de la couper régulièrement afin qu'elle resiste mieux aux sécheresses et accueille de la faune (et soit plus belle), et pas juste teindre l'herbe cramée en vert comme le font certaines communes en France.

pour répondre à ce commentaire.
lottier

Bonjour. J'habite le quartier de Pont Rousseau depuis 23 ans. Je l'adore et y suis très attaché. 1-J'aimerais que les nombreux batiments vides depuis plusieurs années soient enfin réaménagé pour recevoir des habitant.es. 2-Il y manque un lieu de rencontre sociale. Une maison de quartier est nécessaire ici. 3--La création d'ilot verts srait necessaire, pour prévenir les périodes chaudes de plus en plus nombreuses, ainsi que pour préserver le peu de faune qu'il reste en favorisant les corridors types pas japonais. J'aimerais savoir ce qui est envisagé quand on parle d'évolution' pour notre quartier. 4-Je n'aime pas du tout la place du 8 mai. trop goudronnée. elle ne sert quasiment pas, à part le marché du vendredi matin (qui pourrait etre déplacer dans la rue alsace lorraine). 5-Créer une sorte de barage véhicule dans les prairies humides (trop de scotter y passent). 6-Sensibiliser les propriétaires de chiens: trop de crottes encore sur les trottoires et aussi dans les prairies directement accessibles. merci a vous!

pour répondre à ce commentaire.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×