Concertation sur la tranquillité publique

Terminé

Le 17 septembre 2021, la Ville a ouvert une conférence citoyenne sur le thème de la tranquillité publique. Chaque habitant, chaque personne travaillant à Rezé était invité à s’exprimer au préalable sur ces questions via un questionnaire, et un panel d’habitants, réunis par tirage au sort, travaillera sur le sujet.

Objectif : agir en s’appuyant sur l’avis des citoyens, les premiers concernés.


La démarche

Avant le lancement de la conférence citoyenne, la Ville a chargé un cabinet indépendant de réaliser un état des lieux de la sécurité à Rezé. Élus, agents municipaux, partenaires (Police, État, Agence départementale de la prévention spécialisée, Nantes Métropole, Éducation nationale, bailleurs sociaux…), collectifs d’habitants ont été interrogés dans le cadre de cette étude. Tout comme les habitants auxquels il a été proposé en juin de répondre à une enquête sur le cadre de vie. Au total, 1 215 personnes y ont participé. Les résultats de l’étude ont été remis à la conférence citoyenne afin d’amorcer leur réflexion.

Accompagnés par un prestataire (garant de neutralité), vingt-trois habitants réfléchiront à des solutions pour améliorer la sécurité et le bien-vivre ensemble à Rezé. La municipalité s’appuiera sur ces préconisations pour engager à court, moyen et long terme les actions nécessaires pour instaurer dans notre ville un climat plus serein et faire que chacune et chacun se sente bien à Rezé.

Des solutions sont donc mises au débat avec les Rezéens. Parmi elles : la création d’une police municipale, mais pas que. De façon plus large, tous les dispositifs de proximité visant à améliorer la tranquillité publique sont envisagés.

Le calendrier

  • Du 17 mai au 8 juillet 2021 : enquête sur le cadre de vie
  • 17 septembre 2021 : lancement de la conférence citoyenne
  • 16 décembre 2021 : présentation des préconisations lors du conseil municipal
  • Mai 2022 : présentation de la réponse de la Ville

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×