Commission citoyenne mobilités : remise des premiers travaux

En juin, les membres de la commission ont rendu leurs premiers travaux aux élus.

Pour commencer, les membres ont choisi de travailler par mode de déplacement au sein de 4 groupes de travail.

  • Transports en Commun 

Le groupe s’est intéressé aux secteurs mal desservis et mal reliés par les Transports en Commun avec un cas d’étude : le village de l’Aufrère. Il a également fait des propositions pour améliorer l’accessibilité des transports pour les personnes déficientes visuelles,

Après avoir enquêté sur les scolaires du quartier et leurs moyens de déplacements pour aller en cours, le groupe fait un certain nombre de propositions pour améliorer le lien entre le village et ses habitants et le reste de la Ville. Ce travail a été complété d’une enquête auprès des adultes et seniors qui arrive aux mêmes conclusions et propositions :

  1. Augmentation de la fréquence de la ligne 33 à certains horaires
  2. Prolongement de la ligne 33 pour une jonction avec le busway
  3. Amélioration de la synthèse vocale, l’affichage, la signalétique et de la physionomie des arrêts
  4. Proposer l’aménagement de circuits pour les cheminements à pied et à vélo
  • Piéton

Le groupe a travaillé sur la marchabilité vers les écoles (continuité et sécurité) avec un cas d’étude : l’école du Port au Blé. Les membres ont interrogé le directeur de l’école, des parents d’élèves, accompagné des trajets domicile-école et relevé un certain nombre de difficultés.  Le groupe propose plusieurs solutions pour inciter les parents à se déplacer à pied : éclairer le tunnel sous la rue Malraux, augmenter la durée du feu pour pouvoir traverser avenue de la Libération, rappeler aux habitants leur obligation de tailler les haies, mettre en place un pedibus à Confluent.

  • Vélo

Les cyclistes ont élaboré une carte collaborative des points noirs existants à Rezé en fonction de 4 critères : environnement, signalétique, revêtement et visibilité. Objectif : pouvoir -si possible- corriger les aménagements ou ne pas reproduire les mêmes erreurs. Ils ont également parcouru l’ensemble des voies identifiées par la collectivité comme devant -à terme- être aménagées pour faciliter les trajets à vélo et ont fait un relevé d’observations et de préconisations. Ces itinéraires, appelées voies de « maillage » ou voies « secondaires » pourront ainsi compléter le Schéma Directeur des Itinéraires Cyclables (SDIC).

  • Place de la voiture

Le groupe a, quant à lui, imaginé différentes alternatives à la voiture individuelle qui vont de l’information sur l’offre existante et la sensibilisation auprès du grand public et à l’accompagnement des initiatives en passant par des propositions d’incitations financières et en développant l’offre alternative. Le groupe imagine aussi limiter physiquement l’accès à la voiture en ville (Zones à Trafic Limité, sens de circulation, réduction du stationnement et de l’emprise de la voiture dans la suite du déploiement de la ville à 30).

Ces travaux ont été présentés en Bureau Municipal et seront également partagés dans les différentes instances de dialogue avec le Pôle de Proximité de Nantes Métropole.

Un retour sur les propositions formulées est prévu à l’automne 2023. D’ici là, les membres de la commission vont poursuivre leur travail avec de nouveaux sujets proposés par la Ville.

 

Document complet à consulter ici 1ers Travaux commission mobilités

2 contributions

MORICE

Bonjour, Je souhaite vous faire part d'une interrogation, celle de l'aménagement sécurisé pour les piétons. En effet, depuis quelques semaines (depuis la rentrée peut être) je constate que de plus en plus de vélos utilisent les trottoirs réservés aux piétons notamment sur le pont au dessus de la sèvre reliant Rezé à Pirmil. J'empreinte à pieds, comme bon nombre de personnes, ce trottoir et de plus en plus de vélos s'y croisent certains à vive allure et aucun pieds à terre. Si j'ai choisi de me rendre à mon travail à pieds, c'est je pense pour les mêmes raisons que ceux qui prennent leur vélo : choisir une mobilité responsable.

pour répondre à ce commentaire.
Goubault

Bonjour En tant que cycliste, je souhaite apporter ma contribution ) l'élaboration des nouveaux projets de voies cyclables à Rezé. Un point d'attention particulier que je tiens à faire est de ne pas mélanger les vélos et les piétons. Les voies partagées ne sont pas du tout adaptées à l'usage du vélo autrement qu'en promenade. Dès qu'un vélo prend un peu de vitesse (et avec les vélos électriques c'est d'autant plus vrai), la présence aléatoire de piétons, qui ne restent pas nécessairement d'un côté de la piste partagée, devient un danger (aussi bien pour le piéton que pour le cycliste). Aussi en tant qu'usager, je préfère encore me mélanger aux voitures (ce qui énerve les automobilistes at accroit le danger). Donc je vous demande de privilégier des aménagements de voies cyclable le long des voies normales et non sur les trottoirs, mélangées aux piétons. Merci par avance

pour répondre à ce commentaire.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×