Commission citoyenne mobilités

En cours

Consacrée à la thématique des déplacements au sens large : mobilités douces, voierie, stationnement, transports collectifs…, cette première commission sera permanente tout au long du mandat pour alimenter en continu la réflexion des élus sur ce sujet à enjeux forts pour le territoire.


La démarche

Lors du vote de la charte citoyenne au conseil municipal du 30 septembre dernier, la Ville de Rezé a décidé la création de commissions citoyennes. Ces instances thématiques réuniront un groupe d’habitants ou usagers de la ville. Leur mission : faire des propositions à la Ville. Une feuille de route, construite en collaboration entre le groupe et la Ville, définit les thématiques de travail. Des points réguliers entre la commission et les élus et services en charge de la thématique traitée permettent d’articuler les travaux de la commission aux étapes de la décision politique et d’organiser le retour sur les travaux menés. La Ville s’engage à mettre à sa disposition les informations nécessaires à la réalisation des travaux.

La commission est un interlocuteur privilégié sur la question des mobilités mais n’a pas vocation à être un interlocuteur unique. Les autres démarches, autour de territoires spécifiques et dont la Ville n’est pas pilote (abords des écoles, Moulin à l’huile, route de Pornic, schéma directeur des continuités cyclables – SDIC) seront pérennes. Il sera cependant convenu : d’informer la commission de ces démarches en cours ; de lui donner la possibilité de participer aux ateliers organisés dans ce cadre.

Le fonctionnement

La thématique traitée par la commission relevant principalement de compétences métropolitaines, le pôle de proximité de la métropole sera étroitement associé aux travaux de la commission.

Lancement en plusieurs étapes

  1. formation/acculturation au sujet des mobilités : enjeux, répartition des compétences, cadres existants, budgets mobilisés… (participation du pôle LSV et de NM) ;
  2. coconstruction de la feuille de route ;
  3. constitution du bureau (voir ci-dessous) ;
  4. mise au travail.

Constitution d’un bureau. Point de contact entre la collectivité et la commission ce bureau a pour objectif d’accompagner la mise en œuvre de la feuille de route. Il est composé de quatre référents de la commission, de l’élue en charge des mobilités, de l’élue au dialogue citoyen, du service dialogue citoyen, du pôle de Nantes Métropole, et de directions thématiques en fonction des sujets traités. Il se réunit au moins une fois par mois.

Organisation: la commission, en tant qu’instance autonome, aura la liberté de s’organiser en groupes thématiques si la feuille de route le nécessite. L’organisation de 3 plénières annuelles sera cependant demandée pour s’assurer de la circulation des informations au sein de la commission.

Animation : pour faciliter l’intégration des participants plus éloignés du rapport à l’institution, un appui à l’animation sera proposé par le service dialogue citoyen. Au moins sur les séquences initiales et régulièrement sur les 1ers mois de l’instance.

Les travaux de la commission pourront être partagés dans différentes instances : pôle aménagement, bureau municipal, commission et conseil municipal

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×