Aménagement rue Jean Fraix : donnez votre avis!

En cours

Des aménagements, matérialisés en jaune, ont été mis en place de façon provisoire aux abords du cimetière Saint Paul. Les riverains et usagers du secteur sont invités à donner leur avis pour aider la collectivité à identifier les aménagements à pérenniser.

Contexte

Les riverains et usagers ont remonté à la collectivité leurs attentes en termes d’apaisement de la circulation sur cet axe très fréquenté. La Ville et le pôle de Nantes Métropole ont dans ce cadre proposé l’expérimentation d’aménagements aux abords du cimetière.

Objectif : observer les usages pour identifier les aménagements les plus adaptés pour répondre aux problématiques identifiées à savoir l’apaisement de la circulation et la sécurisation des déplacements piétons.

Deux scénarios en cours de test

Lors d’une réunion avec les riverains organisée le 19 mai dernier, plusieurs possibilités d’aménagement ont été proposées pour l’apaisement de la circulation. Deux scénarios ont été retenus pour être testés de façon provisoire :

  • Scénario 1 : élargissement des trottoirs à l’angle de la rue Théodore-Patry et au niveau de la place devant le cimetière.

 

  • Scénario 2 : élargissement du trottoir uniquement à l’angle de la rue Théodore-Patry.

Une enquête ouverte jusqu’au 30 janvier

Tout les usagers du secteur sont invités à répondre à ce questionnaire d’ici le 30 janvier.

La collectivité s’appuiera sur ces retours pour faire le bilan de cette expérimentation et choisir les aménagements qui seront réalisés de façon pérenne courant 2023.

Contact : service dialogue citoyen – 02 40 84 42 44 – dialoguecitoyen@mairie-reze.fr

21 contributions

Damine Naour

Ambiance plutôt tendue ! l'usage de cette route s'avère très compliquée sur les heures de pointe. A mon sens , le flux de véhicule permet difficilement une circulation alternée. De ce que j'en ai vu : - énervement des conducteurs et demarrage en trombe pour tenter de passer. Ce n'est pas vraiment l'idéal pour une solution visant a limiter la vitesse et securiser cette zone, - les vélos passent sur les trottoirs. On peut faire mieux pour proteger les piétons. Avec ces deux solutions , la circulation n'est pas régulée mais rendu plus difficile et surtout plus dangereuse.

pour répondre à ce commentaire.
Stephen

Le positionnement actuel des plots jaunes est bien une idée de techno . Cela fait une chicane avec passage d'une seule voiture , pourquoi pas mais il faut qu'il puisse avoir une alternance de passage et comme il y a un panneau de priorité que dans un sens, cela entraîne bouchons , forçage de passage par certains. Merci pour la sérénité... Mettez un feu, ce sera plus simple et cela évitera de le mettre à vos concitoyens.

pour répondre à ce commentaire.
PERON Beatrice

concernant les aménagements de la rue : aucuns objectifs remplis ! : apaisement de la rue et ralentissement c'est tout le contraire c'est devenu plus dangereux tant pour les piétons que pour les vélos, pour les bus etc... sans parler des incivilités des nuisances sonores, création de bouchons - Possibilité de passer de front 2 véhicules, danger au sortir du parking = danger accru !!! réductions des places de stationnement solution est inefficace sur la vitesse et augmente le danger souhait d'une nouvelle réunion publique autour de l'enquête et du bilan et la possibilité d'envisager d'autres solutions

pour répondre à ce commentaire.
David

Nous ne sommes plus dans les années 1960. La priorité aujourd'hui n'est pas la fluidité de la circulation automobile. C'est la sécurité des usagers les plus vulnérables qui doit être la finalité : piétons et cyclistes. En effet, tous les matins et en fin d'après-midi un grand nombre d'enfants et d'adolescents empruntent les passages piétons pour se rendre vers leurs établissements scolaires et en revenir. Ces aménagements vont dans le bon sens mais doivent être doublés par des feux à la demande, afin d'apaiser le cheminement piéton. Par ailleurs, les trottoirs doivent être élargis encore davantage, afin d'empêcher les voitures de se croiser. Enfin, des pistes cyclables doivent être aménagés.

pour répondre à ce commentaire.
Violain

Un automobiliste m'a déjà coupé la priorité, m'obligeant a m'arrêter et même a reculer pour éviter l'accident... Ayant des proches qui habitent dans cette rue, j'ai constaté en y allant quil y avait plus de embouteillages qu'à l'époque où l'aménagement n'avait pas été fait, embouteillages qui créent des nuisances sonores a cause des impatients. En tant que piéton aussi, cet aménagement n'est pas pratique notamment parce que les automobilistes ne nous laissent pas passer, sûrement par peur de devoir attendre pour laisser passerles voitures prioritaires

pour répondre à ce commentaire.
Grégory

Bonjour, L'aménagement actuel (le scénario 1) apporte de la confusion et la visibilité. En effet, la distance est trop longue pour apprécier le temps d'attente afin de laisser passer le véhicule venant en sens inverse et visualiser correctement la venue d'un véhicule venant en sens inverse surtout en présence d'obstacle. De plus, il y a déjà une chicane complémentaire dans la rue à quelques mètres. Je suis favorable au scénario 2 (une seule chicane).

pour répondre à ce commentaire.
Christine

Je ne comprends même pas ce nouvel aménagement. Dangereux lorsque les voitures arrivent en face puisque 2 ralentissements sont côte à côte. Il existe déjà un rétrécissement plus bas qui créé des bouchons. De plus les bus passent par cette rue et doivent souvent attendre. Les bouchons créés de la pollution. Enlevez vite ces aménagements. Cette rue est devenue compliquée à circuler et je passe dorénavant par la rue jules laisné.

pour répondre à ce commentaire.
Menager Claude Thérèse

Nous préférons le Scénario 1 permettant de sortir de la rue Theodoore Patry plus " facilement "

pour répondre à ce commentaire.
Marie

Il n'y a pas d'intérêt de mettre un réducteur de circulation à cet endroit-là, d'autant plus qu'il y en a déjà un qui crée des bouchons un peu plus loin. Circulation difficile et dangereuse. Merci de l'enlever dès que possible.

pour répondre à ce commentaire.
Dominique

De plus en plus de bouchons, de pollution, de nuisances sonore, d’incivilités. Ce quartier apprécié par les riverains devient compliqué et dangereux au quotidien. Depuis cet aménagement j’évite de prendre la rue Jean fraix.

pour répondre à ce commentaire.
Nadia

Ça ne va pas du tout, je circule tous les jours à pied ou vélo ou voiture, Fraix est beaucoup plus risquée aujourd'hui, plus les bouchons, plus le bruit, plus les incivilités. Je ne comprends pas ces propositions inquiétantes.

pour répondre à ce commentaire.
Frédéric

Concernant l'Objectif prinicpal : Nous ne notons pas d'efficacité sur le ralentissement ni l'apaisement de la circulation (devenue plus délicacte voire dangereuse pour les usagers à vélo, voire agressive entre les deux zones de rétrécissement devant la contrainte) Points NEGATIFS -les zones de rétrécissement créées des bouchons et empêchent les habitants de sortir ou rentrer leurs véhicules en plus des places supprimées. -Zone d'embouteillage et de croisement dangeureuse rue Théodore Patry -Les dangers pour les vélos sont maximisés : pas de piste cyclable identifiée (aucun axe vélo identifié à Rezé ), partage de chaussée avec BUS, automobiles à double courant en zones réduites et peu de respect des priorités des véhicules à la rencontre des vélos qui sont rabattus sur des trottoirs hauts. Point POSITIF : élargissement des trottoirs pour les piétons qui sont particulièrement exposés à la circulation Aucune des deux propositions testées ne semle apporter un résultat et malheureusement pourrait aggravés d'autres points. l'élargissement des trottoirs poutrait être une réponse à l'objectif de sécurisation. l'apaisement possible en créant une zone sécurisée piste cyclable tout en préservant la ligne de BUS et contraindre une circulation à sens unique pour les Véhicules Légers avec ou sans ralentisseurs

pour répondre à ce commentaire.
Frédéric

Depuis la mise ne place du test du Scenario 2 : Point positif : élargissement trottoir pour piétons TRES exposés à la circulation. Points negatifs : - Pas d'efficacité sur le ralentissement (Hors création de bouchons) - Possibilité de passer de front 2 véhicules = DANGER augmenté - Effet de saturation (entre les deux zones de rétrécissement ) en regard de Rue Thé.Patry et devant les habitations ( réduisant encore la possibilité de manoeuvrer pour renter chez soi et sous pression constante du flux ). - Réduction de la place des usagers de vélos : pas de piste cyclable ni même délimitation (très nombreux à utiliser cet axe.) Au total : La solution est inefficace sur la vitesse et augmente le danger et les nuisances (bouchons, stationnement) sans réel bénéfice hormis pour piétons. La solution d'une Rue partagée voiture (sens unique) avec BUS et Vélos et élargissement du trottoir sur un tel axe est elle si inappropriée ?

pour répondre à ce commentaire.
Brevet Stéphane

Bonjour, Je trouve l'aménagement en cours inefficace voir même dangereux car les véhicules tentent de passer ensemble ce qui est impossible et cela ne rend pas la circulation fluide. Pour le moment les véhicules stagnent et dégagent de la pollution en restant trop longtemps sans circuler. Merci pour votre audit.

pour répondre à ce commentaire.
DIDIER

Un aménagement catastrophique : Ce rétrécissement et la présence de l'arrêt de bus avec un trottoir surélevé accentuent les risques d accidents pour les 2 roues . Le manque de visibilité des véhicules venant de Pont-Rousseau augment aussi les risques de collisions Les nuisances sonores occasionnées par la stagnation et le redémarrage des voitures bloquées par les rétrécissements sont démultipliées. (coups de klaxon, démarrage en trombe ...) La pénurie de parking pour les résidents Et tout cela sans compter sur les incivilités de certains conducteurs énervés qui forcent le passage et accélèrent pour pouvoir passer. (danger pour les véhicules sortant de la rue Théodore Patry) Cela étant majoré lorsqu'il y a un bus rue Jean Fraix. En tout état de cause, il n'a pas été noté de vitesse réduite dans cette portion de route, au contraire, sauf en cas d'embouteillage (bus), mais une zone beaucoup plus accidentogène et bruyante pour les résidents

pour répondre à ce commentaire.
Pierre

Assez mécontent des aménagements, bouchons, agacements, klaxon, incompréhension des automobilistes. J'habite près des aménagements et ai la "chance" d'observer tout ça de très près. Des bus restent bloqués, des voitures passent à deux de front et personnes ne comprends ce qu'il se passe. Ceux qui sont favorables à l'aménagement ne doivent pas beaucoup l'utiliser.

pour répondre à ce commentaire.
couton isabelle

J'habite dans ce secteur de la rue et je vois tous les jours les voitures qui s'engagent en même temps des deux côtés car les deux aménagements successifs en ce moment ne donnent pas la visibilité suffisante pour voir si une voiture arrive à l'autre bout, c'est donc plus dangereux qu'avant. D'autre part quand le bus s'arrête il y a des bouchons des deux côtés, surtout aux heures de pointe, alors qu'il n'y en avait pas avant et cela gêne pour rentrer, sortir de chez soi, se garer ou sortir de la rue Théodore Paty. A noter en plus : au moins 8 places de stationnement supprimées. Nous n'avons pas tous des garages! Au pire l'aménagement n°2 seul pourrait être acceptable, mais le mieux aurait été un ralentisseur comme il y en a déjà dans la rue, le but recherché étant de ralentir, pas de créer des nuisances.

pour répondre à ce commentaire.
LE ROY - COLA

Complètement d'accord avec M. Mari et je rajouterai à cela les klaxons, nuisance supplémentaire que nous n'avions pas avant!

pour répondre à ce commentaire.
Jaspard

Pour ma part je trouve ce dispositif très bien.

pour répondre à ce commentaire.
LINTANF Katell

Ces aménagements permettent une limitation du flux de véhicules à forte vitesse et les dépassements intempestifs de bus au niveau du cimetière. Je suis favorable au maintien de l'installation actuelle

pour répondre à ce commentaire.
Mari

Bonjour, les voitures passent toujours aussi vite et quelle galère pour les propriétaires qui veulent rentrer leurs véhicules chez eux au niveau des aménagements. Ceux-ci créent des gros embouteillages sans ralentir les voitures ni empêcher leur nombre. Je pense que la solution n'est pas là. Cordialement Jean Rafaël Mari.

pour répondre à ce commentaire.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×