Jocelyne Harmand, proviseure des lycées Jean-Perrin et Louis-Jacques-Goussier

Jocelyne Harmand, proviseure des lycées Jean-Perrin et Louis-Jacques-Goussier, organise les demandes de l’école de la République pour 2 300 élèves, accompagnée de trois proviseurs-adjoints et par 247 enseignants et 60 agents. D’importantes responsabilités qui l’amènent régulièrement à rencontrer les services de la Ville pour évoquer des problématiques communes.

Une proviseure au pilotage

« Je trouve intéressante cette proximité : les deux lycées étant au cœur de la cité, ils contribuent aussi à son dynamisme. Par exemple, les élèves du lycée Goussier ont réalisé le totem situé devant L’Auditorium. En retour, ils ont pu bénéficier d’un concert dont ils se rappelleront certainement longtemps », explique la proviseure. On pourrait aussi évoquer la réalisation de la plaque commémorative inaugurée cette année au pied de l’arbre de la laïcité, le projet « Transfert » pour la création de la zone libre « d’Arts et Culture » sur l’ancien site des abattoirs.

Par ailleurs, la Ville met à disposition, moyennant un coût de location, des installations sportives qui permettent la dispense d’un enseignement d’éducation physique et sportive en toute sécurité. La Région est aussi un partenaire essentiel pour le fonctionnement de nos établissements.

Son avis sur la ville ?

« Rezé se développe et c’est tant mieux, explique Jocelyne Harmand, malheureusement j’avoue que la situation du quartier du Château se dégrade depuis quelques années. » L’habitante du quartier qu’elle est, regrette les problèmes d’incivilité et de violence. « Quand on est responsable d’une population scolaire importante, d’abord on s’inquiète pour la sécurité de tous à l’extérieur de l’enceinte des lycées. » C’est d’ailleurs un enjeu majeur : « Il conviendrait de réfléchir sur son réaménagement. Des personnels des lycées participent régulièrement à des réunions avec la Ville qui a bien évalué la situation. Des solutions devraient être mises en place et c’est tant mieux. »

Parmi les projets en cours de réflexion avec la Ville : la venue pour la rentrée scolaire prochaine du centre de formation du Nantes Rezé Basket, actuellement basé à Saint-Sébastien. Ainsi les élèves pourraient bénéficier des installations de la Trocardière pour leurs entraînements tout en suivant leurs études au lycée Jean-Perrin selon un emploi du temps aménagé.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×