Et demain, je fais quoi ?

mon rapport à la nature

Résultats sur 131 formulaires dépouillés


Ce qu’ils en pensent

” Renforce la nécessité de nature en Ville!!!! ”

” Ne pas tondre les espaces verts sur les bords des routes, des jardins, plus d’oiseaux observés! un vrai régal ”

” c’était déjà des pratiques courantes ”

” Cela fait partie de la gestion d’une ville aujourd’hui (même avant le confinement) ”

” Encore plus qu’avant !!! Lorsque l’on voit voler des cigognes en ville à la place des avions ont ce dit que l’on avait beaucoup perdu !! ”

” Moins de circulation et de déplacement ça fait du bien ”

” quel bonheur d’écouter la nature……..et plus les avions ”

” Le bonheur, ne plus avoir ces avions au dessus de ma maison ”

” déjà convaincue, mais j’espère que beaucoup vont changer ”

” On se rend vraiment compte que l’on vit mieux sans les avions au-dessus de nos têtes ”

” Pas logique de vivre un confinement pour voir ce qui se passe autour de soi. ”

” Déjà convaincus . Heureusement que les prestations de répurgation ont été maintenus. C’est un vrai confort, plutôt que de voir inexorablement les ordures ménagères dans les rues, et les autres espaces. ”

” forcément, on a pu entendre à nouveau le chant des oiseaux qui était camouflé par les trams et voitures. j’aspire à vivre dans un environnement plus sain qu’en ville. et je suis déjà très attachée aux sujets sur le climat, la transition énergétique… donc bien sûr cette crise ne fait que renforcer mon envie d’agir.”

” La nature a vraiment repris ses droits et nous devons la regarder l’observer et y faire attention ”

” Super ! plus d’avion ! plein d’oiseaux ! plein de fleurs et d’herbes folles. ”

” Pareil, j’ai depuis longtemps été attentive à tout ça et milité très jeune sur le sujet (dont anti nucléaire ) ”

” je n’ai pas compris l’interdiction de se promener le long des cours d’eau, rivières, bois, forêts. ce sont ces lieux qui permettent de s’alimenter en ions indispensables pour lutter contre les virus. ”

” moins de voiture, moins d’avions, moins de bruits + de bruit de la nature ”

” Confirmation de ce que je pensais qu’il faut qu’on fasse collectivement ”

” Des espaces naturels , pas paysager mais naturel. Il y a un chemin vers Trentemoult très agréable. Le terrain de la Colas devrait un jour laisser place à la nature et qu’elle reprenne un petit peu de ses droits en limitant l’intervention de l’homme ”

” Déjà sensibilisé ”

” pour accentuer ces actions nécessaires ”

” urgence vitale ”

” Déjà fait rapport à la nature ”

” Pas plus qu’avant ”

” pendant ce confinement, la nature a repris le dessus et j’en suis ravie. Malheureusement, l’homme va tout gâcher ”

” Réentendre les oiseaux , le silence , plus d’avion ”

” Plus de DIY avec des produits naturels pour l entretien ménager et jardin ”

” Je n’entendais plus les avions, quel bonheur! ”

” Pas du tout c est pas dans notre façon de vivre, pas notre priorité ”

” déjà intégré ”

” Je suis très sensible à la nature, ”

” indispensable ”

” La nature libérée. Un fond sonore très différent et beaucoup plus naturel (chants d’oiseaux de tous types, batraciens dans les mares). Découverte d’un environnement moins structurée plus “naturel”. Pas d’avion dans le ciel. Attention cependant, pendant cette période, de nombreuses actions constatées du monde agricole; d’arrachage de haies et ceci en toute illégalité . ”

” J’étais déjà impliqué dans la transition avant. Cela a juste confirmé mes implications ”

” Gros manque de balade libre ds la nature ”

” Parce que je suis convaincue qu’il faut donner plus de place en ville aux espaces verts non fauchés pour davantage de biodiversité, plus de place au vélo pour beaucoup moins de pollution et davantage de convivialité. ”

” intérêt pour les oiseaux que je mets à profit pendant ce confinement ”

” Plus d’avions (sauf un hélico de temps en temps ! un régal pour les oreilles et la vue du ciel bleu ! ”

” Plus d’avion au dessus de nos têtes , plus de bus qui font trembler nos murs, le bonheur ”

” Conforte mes idées…en attente d’une réelle volonté politique et pas du bla-bla…”

” Je viens de la terre et cela est déjà dans mes gênes, transmis par mes parents ”

” j’ai toujours été proche de la nature ”

” c’est le plus grand changement. C’est un vrai bonheur quotidien d’entendre les oiseaux, de profiter d’un air plus pur, de voir les oiseaux de plus près, d’apprécier le silence même en ville. ”

” J’ai apprécié le calme des rues et les espaces naturels. Je suis convaincu de la nécessité d’une transition écologique pensée à l’échelle européenne.
plus de survols d’avion sur Rezé ! les jardiniers en petits groupe auraient pu nettoyer la ville (mauvaises herbes partout) ”

” j’ai profité du silence de ma rue, ( passante et bruyante, les voitures ne respectant pas le 30 !), du chant des oiseaux, plus de passage des avions, j’aimerai plus d’arbres et de fleurs sur le boulevard qui va de pont rousseau à ragon ”

” je voudrais vraiment réussir à dépasser le choix entre nature et ville, je pense que les deux peuvent cohabiter. il faut limiter l’utilisation de la voiture ”

” J’adhère à ce nouveau modèle ”

” Peur que les bons gestes ne reviennent pas (économie d’eau, utilisation de produit réutilisables…baisse du plastique) ”

” déjà au coeur de mon quotidien ”

” Déjà consciente ”

” J’avais déjà ces réflexions avant ”

” J ai tellement aimé être sans avion ”

” J’y suis déjà sensible ”

” c’est L’enjeu principal. ”

” confinement m’a permis de redécouvrir la nature à rezé, les oiseaux, la végétation dans les rues… ”

” Avec le recul nous vivons entouré de pollution : périphérique, avions survolant les maisons, trafic saturés. Les déplacements doux ne sont pas du tout encré dans la culture citoyenne, le changement n’est pas pour demain malheureusement. ”

” Plaisir d’entendre les oiseaux et le silence. ”

” Accentuer un fait déjà dans ma nature ”

” Et si l’aéroport ne repartait pas!? Ça va faire drôle le retour d”s avions. Bcp d’oiseaux à observer en ce moment !!! ”

” Plus de temps… ”

” Il y a beaucoup à faire !”

” la pollution sonore et olfactive sont énormes quand on voit la différence avant/après ”

” Quel plaisir de retrouver le calme, d’entendre les oiseaux, de ne plus voir de voiture. Le jardin est magnifique, la végétation gagne les chemins, les coquelicots sont partout, les chats sont les rois des rues et des toits… C’est incroyable à quelle vitesse tout reprend sa place. La baisse de l’activité humaine et de nos déplacement sont indéniablement des points positifs pour la nature. ”

” espoir que nos décideurs auront l’envie d’écouter la nature ”

” avoir le moins d’impact possible sur la nature et vivre en harmonie avec elle ”

” Beaucoup apprécié de voir la nature de ma fenêtre pendant le confinement, envie de préserver tout ça ”

” Depuis hier j’ai vraiment remarqué que la ville est bruyante et insupportable ! Fini les oiseaux qui chantent au réveil ! Maintenant ce sont les blaireaux en voiture qui roulent n’importe comment ! Et puis les bagnoles puent toujours autant, une infection, l’herbe continue d’être coupée, bref rien a changé ! L’humain restera bête !

” déjà sensibilisé ”

” Laisser plus de place à la nature.”

” Le silence, admirer le printemps qui s installe, voir des coquelicots fleurirent synonyme d air pur… ”

” Beaucoup moins de pollution sonore depuis ma rue durant le confinement, ce qui était fort appréciable.”

” Le besoin de m’inscrire dans une Nature globale s’est imposé ”

” Ce monde si calme c’était le rêve ”

” Prendre plus de temps pour le jardin ”

” J’ai davantage pris conscience de l’éveil de la nature en cette période de printemps ”

” J’ai apprécié plus de calme. ”

” déjà dans la dynamique. par contre j’ai apprécié la non pollution sonore que je regrette déjà! ”

” Apporter une qualité de vie aux rezeens ”

” C’est indispensable “

0

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×