Et demain, je fais quoi ?

La suite, je l’envisage avec de l’inquiétude

 

 

Résultats sur 131 formulaires dépouillés


Ce qu’ils en pensent

” Comment retrouver de la confiance entre nous? Vis à vis du politique ”

” Pour les personnes en situation de précarité, pour les droits des salariés qui risquent d’être encore plus remis cause bref par rapport à notre société qui verra les inégalités se creuser ”

” L’homme a toujours réussi à surmonter toutes les épreuves qu’il a lui même crée ”

” Je me demande l’impact que cette crise va avoir dans la durée tant sur le plan humain, économique que sociétal ”

” En comparaison à 2010, cette crise va avoir des répercussions sans précédent sur le monde du travail et le chômage qui va provoquer un ras de marée sans précédent”

” La fin d’une ère a sonnée”

” je crains le comportement de certain qui vont vite oublié ce qui nous est arrivée”

” Trop d’incertitude sur la durée de l’épidémie ”

” Pour les conditions de reprise des enfants à l’école ”

” loin de ma fille et son mari habitant Grenoble, vais-je avoir ma petite fille en août ? ”

” La gestion de la crise par notre gouvernement n’est pas rassurante : mensonges à répétition, renforcement du lobbying des laboratoires plutôt que de soigner la population avec des traitements existants…”

” Peur d’être reconfiner à nouveau ”

” L’attitude de certaines personnes qui ne comprennent toujours pas les règles à respecter ”

” La reconstruction entre les rapports entre employeurs et employées. Certains employeurs depuis quelques années ont l’habitude de percevoir des revenus considérables, des train de vie inimaginables, comment vont-ils accepter une prise de conscience sur la limite de ce fonctionnement ? ”

” Je suis heureuse de pouvoir retrouver une liberté de déplacement, mais ce qui m’inquiète c’est le long terme, comment allons-nous avancer après cette crise majeure, allons-nous reprendre nos vieilles habitudes ? Le système économique va-t-il tirer des enseignements ? ”

” Si les gestes barrière sont respectés (j’ai une maladie qui me fait d’autant plus craindre pour ma santé) ”

” Inquiétude économique et inquiétude sur le chemin à parcourir avant de reprendre notre vie sociale et familiale d’avant ”

” Parce que je n’ai pas entièrement confiance dans les hommes politiques pour qu’ils envisagent avec courage et humanité de nouvelles perspectives ”

” j’ai envie de croire que nous allons faire attention, nous recentrer sur nos valeurs ”

” Je ne pense pas que le gouvernement va prendre les bonnes décisions au sujet du dérèglement climatique, ni pour améliorer la démocratie (Assemblée citoyenne du futur etc.) ”

” l’impact sur le secteur économique ”

” Le virus ne me tracasse pas, seulement au niveau du travail ”

” les changements sont difficiles à envisager et mettre en oeuvre ”

” C’est le moment de trouver des nouveaux modes de vie en société ”

” Nouveau cadre de vie ”

” parce que j’ai en mémoire ou ai appris que des périodes similaires ont été vécues et qu’elles ont été surmontées.”

” la vie reste toujours fragile, le réel souvent ingérable, le ciel peut nous tomber sur la tête encore  ”

” Tout le monde ne se pliera pas au port du masque ”

” Inquiétude envers les plus précaires dans ce monde occidental si axé syr le libéral avant l’humain… ”

” peur de la 2ème vague de covid, sachant que tout le monde ne sera pas exigeant par rapport aux interdits, ça l’a été avant, pendant, et surement après. ”

” Peur d’une nouvelle pandémie et que ce virus revienne régulièrement !  ”

” La maladie va durer encore et nous allons devoir adapter notre vie en conséquence ”

” Je ferai de mon mieux à mon niveau, sans attendre la solution de nos institutions qui se sont montrées assez défaillantes ”

” Je vais mettre du temps avant de pouvoir envoyer les enfants à l école sereinement ”

” Je suis de nature optimiste et j’ai confiance en l’avenir. De plus nous habitons une commune peu touchée par le coronavirus. Je respecte et fais respecter les gestes barrière. ”

” Les conditions de sorties, ce qu’on aura le droit de faire ou pas ”

” Il y a un risque de perte de socialité ”

” il y a toujours des virus dans l’air . aucun vaccin actuellement ”

” Comme beaucoup d’entre nous, je souhaite mais sans trop d’espoir que le monde de demain ne ressemblera pas à celui que nous avons quitté pendant ces 60 jours de confinements. Pouvons nous espérer pour la suite, plus de solidarité, la relocalisation de le production alimentaire et de toutes les productions indispensable à la vie du pays, plus de place à la biodiversité et à l’environnement, plus de justice sociale, une meilleure répartition des richesses., ”

” Beaucoup de personnes vont se retrouver sans emploi .pb sociaux énormes en perspective. ”

” Parce que le virus est toujours là et peut-être pour longtemps et que je ne sais pas comment nous allons vivre en faisant toujours attention à tout.
“le déconfinement ne veut pas dire retour à la normale, des changements de nos habitudes vont devoir être réalisés. Période de ma vie particulière (congé maternité) avec inquiétudes concernant l’accouchement ”

” Quel est le recul sur cette situation exceptionnelle ? allons repartir comme avant ? ne faut il pas apprendre de notre expérience ? mais avec quels moyens et quelles ressources ? ”

” Nous avons été totalement infantilisés pendant 2 mois, j’espère retrouver rapidement mon libre arbitre et ma capacité de décision, jugement ”

” Le risque zéro n’existe pas. En respectant les gestes barrières il faut absolument sortir du confinement. Nous ne sommes pas immortels, un peu de fatalisme est nécessaire. ”

” pas de vaccin à l’horizon – économie du pays ”

” Le tout voiture, le bruit en ville, les enfants et les promeneurs qui ne pourront plus s’imposer sur les rues secondaires ”

” Parce que déjà sans être sortie du confinement je constate un relâchement de certains citoyens. Distance non respectée…”

” le virus est toujours là et nous ne devons pas baissé la garde, surtout quand on fait parti des personnes à risque ”

” car j’ai beaucoup d’activités chez moi ”

” Je suis indépendante et le développement de mon activité a pris du retard. Je propose des ateliers aux entreprises et je ne sais pas comment en terme de temps, d’organisation et d’un point de vue financier vont réagir. Une “”rechute”” de l’épidémie m’inquiète aussi pour la santé de mes proches. ”

” les êtres humains comme la Nature savent s’adapter. Au niveau de la crise économique, quasiment tous les pays sont dans la même situation donc là aussi il y aura des adaptations avec réduction ou suppression des dettes. ”

” le combat contre le virus n’est pas fini ”

” Inquiétude sur une 2ème vague ”

” les états et beaucoup d’habitants voudront faire comme avant alors qu’il faut profiter de cette pause pour prendre à bras le corps les changements environnementaux
Il y a trop de mauvaises nouvelles, d’alarmisme, de fakenews, dans les médias !! il ne faut pas tomber dans leurs errements ”

” gérante d’une entreprise, j’espère que la clientèle sera de retour ”

” Tenue économique du pays, baisse et/ou dégradation des services publiques ”

” Je ne supporte pas de porter un masque et que l’on m’oblige à en porter un (sauf dans les transports en commun) ! Je ne veux pas être surveillé, filtré, attendre devant un magasin.”

” Nous restons en télétravail et des enfants à la maison en 6eme et 2de ”

” je n’arrive pas à me projeter dans le futur, même proche, mais ma situation personnelle devrait rester satisfaisante ”

” Crainte que tout redevienne comme avant (consommation, environnement,…)”

” Pour l’économie de notre pays ”

” seconde vague et second confinement ”

” Je n’ai pas de travail. Et mes droits ARE se sont finis en Avril ”

” Peur d une épidémie récurrente peur du retour des avions peur de pas de changement sociétaux ”

” Mon activité professionnelle est très compromise, pour des mois ”

” inquiet face aux risques mais surtout aucune confiance en notre capacité et celle de nos dirigeants de gérer des crises à grande échelle ”

” Malheureusement le quotidien va reprendre comme avant, voiture, consommation…. ”

” Je crois en l’humanité ”

” Car tous ne joue pas le jeu : ce n est un jeu ”

” Pourquoi ? ”

” Serons nous capables collectivement de changer de  paradigme ? ”

” le virus circule toujours ….”

” On a tellement détruit la nature que d’autres pandémies existeront. ”

” Le virus circule toujours, mes antécédents cardiaques me font craindre le pire en cas de contamination, je ne me sens en sécurité que chez moi ! ”

” Parce que je ne veux pas revenir au monde d’avant le confinement, je respire mieux depuis qu’il n’y a plus de voiture dans ma rue, j’entends chanter les oiseaux, j’ai même vue un cygne voler. Je ne veux plus de cette hyper industrialisation ”

” Le virus n’est pas parti et j’ai peur des conséquences économiques en tant qu’indépendant ”

” les français sont ils prêts à changer leur mode de consommation ”

” parce que je suis optimiste ”

” J’ai confiance dans le changement de société qui a pris de l’ampleur avec le confinement. ”

” La crise économique, la vie avec masques pendant x temps, la rentrée de septembre en 6eme pour mon fils ”

” Rien ne va changer, ça va être même pire qu’avant ! Les gens vont privilégier la voiture aux transports doux (comme le vélo ou les transports en commun), l’Etat va donner des milliards à des entreprises qui polluent, exploitent, importent, délocalisent et rien pour les petits commerces de proximités. Les gens vont continuer à se jeter dans les hypermarchés et centres commerciaux, au lieu de privilégier les supermarchés et Biocoop à côté de chez eux… Ce sera toujours la même chose en pire, aucune réflexion de fond, chacun pour soi et voilà ! Hier était le premier jour de déconfinement et j’étais déprimée, j’en suis presque venue à regretter le confinement ! Grosse inquiétude également pour les animaux sauvages qui ont pu profiter du calme pendant 2 mois et qui vont de nouveau devoir subir la bêtise, le bruit et la promiscuité humaine. Un désastre ”

” Aucune confiance dans la prise de décisions au niveau gouvernemental. ce qui prévaudra ce sera les aspects économiques et financiers comme d’habitude . au détriment de l’humain, de la nature, de notre qualité de vie, de notre santé, … ”

” Parce que le virus est toujours là ”

” A cause de l’insouciance de certains.”

” Liée à ma profession d’assistante maternelle : le protocole est difficilement applicable avec 3 enfants présents H24. Liée aussi à la non reprise de l’école et la fatigue qui s’accumule vu que nous travaillons tous les 2 au sein de notre couple. ”

” Incivisme. 2eme vague ”

” Les effets dominos de l’impact économique .. des entreprises vont fermer et donc moins de dynamique économique ”

” Ignorance de la durée de la pandémie et de la date à laquelle une parade efficace sera trouvée. ”

” Activité libérale qui ne repart pas ”

” La peur de contaminer nos anciens ”

” Parce que j’ai confiance en nous, ensemble ! ”

” Le déconfinement est arrivé mais le virus est toujours là. ”

” Parce qu’il y a les élections bientôt ”

” Pas envie de reconfiner. Peur qu’il y ait du chômage ”

” Inquiet que la vie d’avant reprenne de plus belle ”

” Il faut travailler et garder ses enfants, leur faire l’école. Compliqué ! ”

” Collectivement nous sommes capables de nous adapter ”

” Climat, inégalités sociales.”

” Transmission virus ”

” Je m’inquiète pour notre planète qui va mal. Je crains que tout reprenne comme avant… ”

” Les politiques sécuritaires qui rognent sur nos libertés individuelles vont rester au-delà de l’urgence ”

” Parce que l’économie n’a pas résisté à cette crise “

2

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×